vendredi 10 août 2012

ARCHIPEL DE CONDAO SUD VIETNAM




Dans la liste des endroits magiques appartenant au Vietnam et encore peu fréquentés par le tourisme de masse, nous vous conseillons l'archipel de Con Dao où nous avons eu la chance de nous rendre à la fin du mois de mai dernier...

Située à environ 100 milles (190 kilomètres) au sud des côtes sud vietnamiennes, l'île principale de Con Son appartenant à cet archipel volcanique isolé au milieu de la Mer de Chine réunit à la fois Enfer et Paradis.
Le Paradis, parce qu'il s'agit d'une superbe île tropicale  et possédant son lot de plages immaculées bordées de cocotiers, baignées d'une eau turquoise et incitant au farniente et à la baignade.
L'Enfer, puisque d'une façon bizarre, cette île paradisiaque avait été choisie par la gouvernance française de la fin du 19ème siècle, de même que l'île du Diable en Guyane, pour accueillir le plus horrible bagne qui puisse exister sur terre : la sinistre prison de Poulo Condor.

La cour du bagne de Poulo Condor
Si cette prison était réservée initialement aux criminels et prisonniers de droit commun, elle servit pendant les conflits contre les Français et les Américains à enfermer tous les opposants politiques et les principaux chefs de guerre vietmins. Une visite s'impose, même si on est très mal à l'aise, car les vietnamiens n'ont pas hésité à reproduire d'une façon crue les terribles conditions de détention conduisant invariablement les détenus à une mort lente.

Les "cages à tigre" de Poulo Condor

Mais, Con Son est aussi une île sanctuaire pour le peuple vietnamien, très fier d'avoir réussi à sortir vainqueur de près de cinquante années de guerres épouvantables. Ainsi, à proximité du bagne se tient un immense cimetière où reposent à l'ombre des flamboyants plus de 9000 combattants viets tombés au combat et élevés au rang de héros. Hang Duong est donc un endroit d'une émouvante beauté qui respire le calme : les tombes, toutes frappées de l'étoile jaune, symbole du pays, se pressent à l'ombre des arbres élancés au feuillage écarlate et on ne peut s'empêcher de penser au poème de Rimbaud, "le dormeur du val"....

Tombes sous les flamboyants
Nous avons loué des scooters pour visiter l'île. C'est de loin le meilleur moyen et sans aucun risque car les routes sont bonnes, les voitures et camions peu nombreux, rien à voir avec la surpopulation des rues des villes du continent. Cela vous permettra d'accéder à des sites intéressants et peu fréquentés par les touristes, comme le port de pêche de Hon Ba situé à l'extrémité sud ouest de l'île principale, où vous pourrez appréhender l'activité des pêcheurs sur leurs chalutiers multicolores bien loin du confort de leurs homologues occidentaux. C'est aussi un endroit où aller plonger dans l'eau délicieusement tiède et explorer avec masque et tuba des fonds marins peuplés de miriades de poissons bigarrés, après avoir loué pour quelques poignées de dongs un marin et son bateau. 

Chalutiers de Hon Ba
Le gros village de Con Dao sur l'île de Con Son s'étale au sein d'une large plaine, encadrée d'un côté par la mer et de l'autre par des montagnes envahies d'une végétation impénétrable. Les maisons sont toutes basses et simples, excepté les quelques bâtiments coloniaux dont la superbe maison du gouverneur. N'imaginez pas trouver ici des boutiques luxueuses ou des magasins de souvenir, vous seriez déçus ! Par contre si vous vous promenez dans les ruelles adjacentes au traditionnel et très fourni marché couvert, vous découvrirez nombre d'échoppes locales et quelques restaurants d'une authentique simplicité. En particulier celui de Madame Tue Ho, le 707, où nous avions pris l'habitude de dîner d'excellents poissons grillés au riz pilaf citronné.
Un autre endroit à ne pas manquer si vous avez l'esprit aventureux, l'île voisine de Hon Bay Can sur laquelle viennent se reproduire les tortues marines. Pour cela il vous faudra louer un speedboat qui vous déposera à quelques brasses de la plage nord que vous devrez atteindre à la nage. Un guide vous emmènera ensuite à travers la forêt primaire pour atteindre le lieu de reproduction, une immense plage de sable fin tournée vers le sud abritée des vagues par une barrière de corail, où, avec un peu de chance, vous pourrez assister au spectacle inoubliable de bébés tortues rampant sur la plage pour gagner la protection de la mer.

Où habiter pendant votre séjour ? Les petits hôtels simples et confortables, certains posés sur la plage principale ne manquent pas. Il ont l'avantage d'être relativement bon marché et à proximité du village, ce qui permet par exemple d'aller petit déjeuner bon matin au marché couvert en compagnie des habitants de l'île. Mais, si vous avez les moyens, offrez vous le Six Senses, un véritable hôtel 5 étoiles niché sur une plage privative, composé d'une rangée de 50 luxueuses villas de bois précieux, un véritable bijou.... probablement l'un des meilleurs resort de tout le Vietnam.

Mouillage tranquille à Hon Ba.
Nos "coups de coeur" à Con Dao :

Hôtel Six Senses : Dat Doc beach, Con Dao district, +84 84 3831 222
Restaurant 707 : chez Madame Tue Ho, Nguyen Hue Street, Con Dao - +84 166 37 399 17

Pour vous rendre sur l'île de Con Son, c'est assez facile en avion par des vols directs quotidiens à partir de Saïgon (1heure30 de vol). Si vous avez plus de temps et désirez vivre quelque chose d'unique, n'hésitez pas à prendre le ferry à partir du port de Vung Tao pour une traversée nocturne de 12 heures...., c'est plus écologique et très dépaysant...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire