mercredi 25 juillet 2012

VISITEZ CHAM ISLAND VIETNAM

Than Hien le village principal de l'île de Cham

Il ne faut pas tarder à visiter l'île de Cham avant qu'elle ne soit envahie par le tourisme de masse. En effet, seule habitée au sein d'un archipel s'étalant à moins de 10 milles (18km) des côtes de Danang, elle ne s'est ouverte au monde extérieur que depuis quatre courtes années. C'est vivre un rêve éveillé que de passer une semaine dans cet endroit préservé comme nous l'avons fait au mois de mai dernier.

Nous vous conseillons - et d'ailleurs vous n'aurez guère le choix - de vous intégrer au plus près à la vie simple des habitants. Il y a quelques gites sur l'île mais nous vous conseillons celui de Madame Me situé à deux pas du petit port de pêche et ses eaux scintillantes. Mais n'anticipons pas ! Pour rejoindre l'île vous avez deux solutions, soit louer un speed boat, soit utiliser le bateau local. Nous vous conseillons largement cette dernière solution, ainsi vous embarquerez sur une jonque en bois dur au milieu de la foule bigarrée, bruyante des  insulaires hommes et femmes invariablement souriants  se protégeant du soleil sous leurs larges chapeaux pointus traditionnels, accompagnés de leurs scooters sur lesquels sont entassés matériel et denrées de toutes sortes.

Sur l'île les occupations ne manquent pas. On peut d'abord explorer en marchant ou éventuellement en récupérant un scooter ou un vélo le village et ses abords immédiats. Than Hien est un typique village de pêcheurs vietnamiens. C'est un ensemble de maisons basses ouvertes au grand air autour de quelques ruelles à peine cimentées. La vie se concentre, comme souvent au Vietnam, autour du marché couvert où les paysans vendent leur légumes et les pêcheurs leur pêche de la nuit. On rencontre au détour des ruelles quelques temples boudhistes, mais le plus intéressant se trouve au nord du village au milieu d'une rizière verdoyante. La plus belle plage, bordée de cocotiers, se trouve à une demi heure de marche à peine vers l'est. Quelques paillottes permettent d'y déjeuner de poissons et fruits de mer.
Nous avons aimé également d'autres plages de sable blanc et eaux turquoises (une banalité ici) de taille plus modeste mais tout aussi charmantes que l'on peut atteindre en suivant la côte vers l'ouest jusqu'à Bai Huong l'autre village beaucoup plus isolé. Vous y trouverez un temple insolite et des vestiges de blockhaus datant de la guerre d'indépendance. A propos de militaires, ils sont nombreux sur l'île car Cham se situe en bordure des eaux territoriales chinoises et ceux ci revendiquent régulièrement la possession de toutes les îles de la Mer de Chine. Ils résident dans des cantonnements près du village où occupent des postes de garde sur les sommets, ce qui interdit de se balader sur les pistes montagneuses qui les desservent. Dommage !
Nous avons découvert aussi un site unique de plongée en snorkeling ou avec des bouteilles au pied de l'îlot de Hon Tai fréquenté uniquement par les poissons perroquets multicolores ou les impavides mérous. Pour s'y rendre nous vous conseillons de louer une barque et son propriétaire qui se fera un plaisir pour quelques millions de dongs de vous emmener explorer la côte au son pétaradant de son diesel.

Le port de Cham Island à l'aube

Les "coups de coeur" Elovoyagers Vatea sur l'île de Cham :

Guest House Thu Thrang (chez Madame Me +33(0)979 420176) : de la terrasse de cette belle maison de trois étages située face à la mer à deux pas du port, vous pourrez observer à loisir la vie du village. Les chambres sont propres d'une confortable simplicité. Vous prendrez vos repas en compagnie des propriétaires, deux jeunes insulaires sympathiques qui se mettront en quatre pour vous faire découvrir leur environnement. Mais, attention, ils ne parlent que vietnamien comme la grande majorité des habitants!!! Prix de la pension complète : 35 dollars US, soit environ 1 million de dongs....
Mademoiselle Phuong (+33(0)974 364476) : si vous cherchez un guide interprète débrouillard connaissant par coeur l'île et sa région, appelez Mademoiselle Phuong de notre part. Ce petit bout de femme native de l'île, fille de pêcheur, parle correctement anglais et baragouine un peu de français. Elle pourra vous arranger des excursions peu ordinaires, des séances de pêche sur le bateau de son frère. Connaissant tout le monde, elle vous permettra ainsi de rencontrer et de communiquer avec les gens pour découvrir la vraie vie de l'île.
Blue Coral Diving (Steve +33(0)935 857578) : certainement le centre de plongée le plus compétent de la région. Basé à Hoï An (+33(0)510 6279287) son équipe polyglotte dirigée par l'anglais Steve et la charmante suissesse Vanessa vous emmènera à bord de son confortable et parfaitement équipé bateau de plongée découvrir les meilleurs spots de l'archipel. Comme nous, vous ne serez pas déçus.

... et enfin, si vous désirez déguster un jus de canne à sucre bien frais, nous vous conseillons de vous asseoir un moment au "Bar du Captain", sur le port, au pied du marché couvert, et observer de cet endroit privilégié les allers et venues des marchandes de fleurs ou de coquillages, élégantes dans leurs costumes de soie légère, coiffées de leurs typiques chapeaux en toile de toutes les couleurs ...

Rade de Than Hien et ses bateaux de pêche









Aucun commentaire:

Publier un commentaire